Empty

Total: 0,00 €

Kuzul ar Brezhoneg

Gathering breton language associations

Les Bretons par eux-mêmes

Written by: 

L’essai que nous propose Annaig Le Gars est l’adaptation étoffée en français de son ouvrage en langue bretonne «Ni hon-unan» (Nous-mêmes, le Sinn Féin des Irlandais). La dernière partie de 1’ouvrage est même sensiblement augmentée, enrichie d’une réflexion plus profonde, plus poussée.

Annaig Le Gars procède ici à l’analyse de sa communauté, de ce peuple breton auquel elle se dit fière d’appartenir, avec sympathie et compassion, mais sans complaisance. Le «mouvement breton», plus précisément, et parce qu’elle s’en revendique, y est mis au pied du mur de ses espoirs, mais aussi de ses contradictions. Que l’on soit d’accord ou non, ce livre s’inscrit dans la nécessaire réflexion que tout mouvement politique doit nourrir : c’est une contribution au débat et au combat breton.

Née en 1956 a Kemper, Annaig Le Gars est professeur d’histoire et de géographie au lycée de Pont-l’Abbé. Militante bretonne, elle s’applique à traduire dans ses divers engagements culturel, syndical et politique, ses idées libertaires et fédéralistes. Elle les exprime également dans deux précédents ouvrages : “Breizh-Europa, histoire d’une aspiration”- 1994, éditions IJIN - et “Ni hon-unan”- 1996, embannadurioù Al Lanv.

Son autre domaine de prédilection est l’histoire, et plus précisément celle de la Bretagne. Elle a publié en 1997, aux éditions Keltia-Graphic: “Marie Le Bec, chronique de Menez-banal”.

Publisher: 
ISBN: 
978-2-86843-179-8
Year: 
1998
Dimensions: 
21 x 15 x 1
Langage(s) of the product: 
Genre: 
14,00 €